Retour de la verdure…

Shalom shalom…

Petit coucou de Meitar où je suis accueillie chez une famille d’anges (des vrais!!) du Shvil…un couple dont les quatre fils sont partis de la maison récemment, trois se sont mariés, et le dernier est à l’armée (18 à 21 ans, pour les garçons, 18 à 20 ans pour les filles, sauf si mariée ou enceinte).

Depuis le départ d’Arad dimanche matin, j’ai vu un très net changement dans les paysages, qui sont passé en l’espace de quelques kilomètres, d’un jaune sable et rocailleux, à un vert printanier ma foi fort agréable après plus de trois semaines dans le désert…!

Voici Arad

Et voilà le chemin des derniers deux jours…

Lundi, après une étape de 20 kilomètres sous la pluie (bienvenue hors du désert…!), jai marqué un jour d’arrêt à Amasa, petit hameau à 800m de haut sur une colline au nord d’Arad, car mes pieds me faisaient trop souffrir…

Des ampoules avaient colonisé ce qui me restait de petits doigts, et le tendon de ma cheville droite me faisait chanter l’Hatikvah dans toutes les langues (Hymne national d’Israël).

Petit découpage des parties génantes de la chaussure, et vroum c’est reparti 😉

Du coup, après une bonne journée de repos, et deux nuits dans un vrai lit avec un matelas et couvertures chaudes, et même un radiateur, j’ai quitté Amasa refaite, prête à manger du kilomètre…et sous un soleil radieux!!

Quelle belle surprise que cette journée dans les collines toutes vertes sur le chemin qui mène à Meitar…mes yeux ne sont plus habitués à ces doux tons printaniers…:)

La raison pour laquelle il y a un tel changement de paysages et de façon si soudaine, est due à l’implantation d’arbres (pins, eucalyptus, abres fruitiers..) par les juifs arrivés à la création de l’état d’Israël en 1948, de façon à reverdir le désert (voir le cours de permaculture, « Greening the desert »).

Scientifiquement parlant, cela « fait du sens » (désolée pour l’anglicisme mais j’aime de trop cette expression…!) , car on sait que plus on plante d’arbres, plus on crée d’humidité dans un milieu, et ainsi plus on favorise l’émergence de nouveaux écosystèmes…c’est le cercle vertueux…!

Bref, après ce court exposé, qui vous a tous, j’en suis sûre, donné l’envie de suivre un merveilleux CCP (cours certifié en permaculture) et également de visiter Israël, je vous laisse sur ces quelques images, et vous souffle plein de bises printanières…

 

Une pensée sur “Retour de la verdure…”

  1. coucou ma chérie ! merci de nous faire partager encore un bout de chemin avec toi !!!!!!!! j’espère très fort que tu vas pouvoir avoir ton visa pour continuer ta route comme tu la souhaites !!! je pense très fort à toi et attends avec impatience la réponse ; d’ici là, bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *